Pouvoir des religieux

LE POUVOIR CULTUREL DES RELIGIONS

D'après l'anthropologie, la science de l'homme, il n'y a pa de société sans religion. L'analyse philosophique de l'homme, notamment celle de son statut conscient nous en a donné les raisons: l'homme est le seul être qui selon toute probabilité pense, autrement dit, de manière schématique, est capable de distinguer un monde possible par comparaison à un monde perçu, qui peut prendre du recul sur sa propre existence et qui par là même s'interroge sur le sens de la vie et de la mort et tente enfin d'y apporter des réponses qui sont, faute de pouvoir accéder à un savoir, de l'ordre de la croyance.

La religion en général est l'institution culturelle qui propose des réponses de ce type à l'humanité ou de manière plus restreinte à une culture donnée. Etymologiquement, le mot religion contient la notion de lien. L'institution religieuse permettrait d'établir au sein d'une société donnée des liens entre les hommes de deux natures: en premier lieu, des liens verticaux entre les hommes et le monde divin, le monde de la transcendance; en second lieu des liens horizontaux entre les hommes partageant les mêmes croyances.



Publié le 23/05/2011 à 21:20 par cafenetphilosophie : ---> Plus...