Corruption en islam

Des carrences administratives à la pauvreté grâce aux pots de vin

Le concept de pauvreté absolue est liée à la notion du niveau des revenus disponibles, le revenu brut insuffisant pour consommer les produits de première necessité.

En dessous duquel une personne est considérée comme précaire quand celle ci ne peut satisfaire les besoins primaires. En islam le dû des pauvres est également détourné par les mendiants professionnels dans les mosquées.

Le déficit sociétal est le résultat de diverses raisons, en premier lieu nous trouvons saint Mammon, viennent ensuite les autres points combinant plusieurs facteurs, tel les interdépendances des facteurs économique des couches sociales :

La pauvreté en islam dans les pays riches en matières premières; (gaz pétrole) et à forte population, est diréctement lié aux carrences administratives et à la corruption de ses élites. La pauvreté est absolue quand l'individu n'est pas en mesure de satisfaire ses besoins fondamentaux en nourriture, logement, habillement, et de pouvoir se chauffer.

  • Economique (chômage , bas salaires , faible productivité , le manque de compétitivité de l'industrie)
  • Socio-médical (invalidité , vieillesse , des niveaux élevés de morbidité)
  • Démographiques (familles monoparentales, un grand nombre de personnes à charge dans la famille)
  • Qualification de l'éducation (faible niveau d'éducation , le manque de formation),
  • Politique (conflits militaires et forcé les gens aux migrations)
  • Régional et géographique (inégalités de développement régional).
  • Religieux, philosophique et psychologique (l'ascétisme comme un mode de vie, la folie)
  • La pauvreté absolue - - manque de ressources, menaçant la vie des gens.
  • Des adimistrations gangrénées par la corruption dans les rouages de l'Etat.

Quand on est incapable de satisfaire les exigences minimales pour assurer la survie de la diversité. Une existence, où les gens sont privés de possibilités de participations actives dans la société en raison du manque de ressources matérielles et sociales, et bien souvent d'infrastructures adaptées.

Encore une fois ce n'est pas evident de monter des infrastrctures dans un pays ou la corruption reigne en maître absolue, quelquefois; en dépit de la bonne volonté des decideurs politique. L'élimination de la pauvreté ne peut réussir que par l'erradiction de la corruption, mais ceci n'est pas seulement une affaire politique, elle est une affaire d'Etat dans sa globalité. S'il n'y eu pas corrupteurs, il n'y aura pas de corrompus, s'il ny a pas de voleurs, il n'y aurait pas de receleurs. S'il n'y avait pas de jmenfoutiste, il n'y aurait pas de détournement de la charité dans les mosqués

Coran :

7/56. Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants.

11/116. Si seulement il existait, dans les générations d'avant vous, des gens vertueux qui interdisent la corruption sur terre ! (Hélas) Il n'y en avait qu'un petit nombre que Nous sauvâmes, alors que les injustes persistaient dans le luxe (exagéré) dans lequel ils vivaient, et ils étaient des criminels.

13/11. Il [l'homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d'Allah. En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. Et lorsqu'Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n'ont en dehors de lui aucun protecteur.