Paléstine

Secours paléstine - ou va l'argent récolté pour gaza & jericho ?

argent-de-palestine


Beaucoup d'enseignes privées sollicitent la générosité des gens en faisant appel à la charité en islam pour venir au secours de Gaza en Palestine. La publicité sur des sites internet est bien faite, digne d'enseignes commerciales pour vendre la detresse des gens afin de récolter de l'aragent soit disant pour la palestine. Le but de la réclame consiste à vous munir de votre carte bleue, ensuite de cliquer avec votre souris sur une case prévue à cet effet et votre compte s'en trouvera immediatement débité.

Certes vous venez de faire oeuvre de bonté, mais ou va l'argent ? Prend il le même chemin que celui que lui reserve les imams professionnels : détournement de la charité ? Quel est le pourcentage réèllement redistribuer, si tant est si bien qu'il y a redistribution ! Nous avons l'intime conviction que ces officines privées ne redistribuent pas l'argent, ou du moins un infime pourcentage à uage publicitaire.

Les interêts politiques dépassent largement l'entendement des récolteurs de dons privés pour cette partie du monde et spécialement la Palestine. On ne voit pas bien ce que vient faire la charité récoltée chez les particuliers par des officines privées en Europe, aux USA ou même ailleurs en Afrique dans le conflit du proche orient.

Au regard des sommes astronomique donnés par les plus conçernés (les gouvernements) : l'Arabie, le Qatar, L'Iran et certainement les Etats Unis, la Russie et bien d'autres pays, y compris Israël qui fournit l'eau et l'électricité. En ce sens que l'argent que donne monsieur et madame tout le monde ne pèse pas lourd dans la balance, une goutte d'eau pour ainsi dire. Vous pensez bien que les décideurs paléstiniens n'attendent pas de pourboire d'officines privées pour le secours de la population musulmane de Gaza. D'ou notre question légitime "ou va l'argent récolté pour Gaza" ? Prend il le même chemin que l'argent des religieux déstiné à l'origine pour les necéssiteux !?

La nouvelle économie, les commerciaux en islam et marchands de charité vendent la détresse comme un produit ordinaire. En s'adressant aux émotions des gens compatissants pour s'en mettre plein le poches en vivant de mendicité à l'aide de duperie !

Bientôt la compassion cotée dans les bourses du monde dans les temples de Mammon..


Gironde - imam-mosquee.com Bordeaux le 12 Novembre 2014