Mammon en islam

La religion de l'argent chez les adèptes de mammon (les prélats musulmans)

.

Si les musulmans donnent de l'argent aux religieux dans les mosquées, plutôt aux imams professionnels (adorateurs de Mamon) tout en pensant faire une sadaqat, ils se trompent lourdement. L'argent de la charité en islam désitné aux pauvres et aux indigents est systématiquement détourné aux profit exclusif de ceux qui y travaillent (les imams). Ne pas se faire d'illusion, 100% des sommes perçues par les mosquées n'atteindra jamais les ayants droit. Que ceux qui souhaitent faire l'aumône aux pauvres le fasse directement de main à la main, du donnateur au déstinataire sans passer par les intermédiaires. Il n'y a aucun controle de la redistribution des dons, dans la mesure ou il n'y a pas de comptabilité, et ce; dans aucune mosquées, enfin sachez, qu'il n'y aura aucune transparence sans démocratie au sein des associations.


Il doit probablement y avoir des gens honnêtes, mais ils se comptent sur les doigts d'une main dans la religion de l'argent.
Les seuls honnêtes gens que vous pourriez rencontré dans les associations musulmanes sont ceux qui donnent et jamais ceux qui reçoivent le pognon. Se méfier des intermédiaires qui se proposent à la redistribution des dons. En fait, il est très simple de dissocier une association du culte musulman, d'avec une affaire commerciale de vente rituelle : tel que la vente du hajj par procuration dans l'affaire de la lapidation du diable par exemple, ou la vente d'eau de zamzam vendue aujourd'hui (10/2014) à la gorgée à chaque retour du pèlerinage du procurateur du diable de l'agences hajj dont les bénéfices vont directement dans les poches des religieux et leurs caudataires. (Purée ! J'aurais du faire gerrabe, avec ma peau de chèvre à vendre de l'eau au goût de guetrane à St Michel, 20 € la gorgée de baraka).

Vous pouvez à la rigeur donner l'argent à un imam indigent, à condition que celui ci vous tend la main et vous dit <<la charité svp, par ce que je n'ai pas de quoi manger>>, sinon ne donnez pas. Le verset ci dessous vous invite à aumôner directement aux ayant droit.

2/271. Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c'est bien; c'est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents. Allah effacera une partie de vos méfaits. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Si vous considerez que la mosquée est une affaire associative, et c'est le cas, parcequ'il ne peut être autrement, vous êtes membres actifs. De ce fait vous participez de votre pécule à la bonne marche de l'édiffice. Il vous appartien de décider du choix de l'imam et du staf de la mosquée. Ne serait ce que pour présérver l'argent des pauvre du détournement de la charité, ainsi que la zakat, par ce que plus il y a de monde, plus il est difficile de tricher. Il est même préférable que ce soit les femmes qui s'occupent des finances, mais pas les femmes des religieux ni les épouses des résponsables autoproclamés.

Si tout cela n'est pas réspécté, arreter de donner de l'argent aux mosquées, vous ne faites qu'encourager Mamon.

On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l'objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'il y a bon retour. (Coran 3/14)

La course aux richesses vous distrait - 2. jusqu'à ce que vous visitiez les tombes - 3. Mais non ! Vous saurez bientôt ! (Coran 1 2 et 3 /102)

<<Nul ne peut servir deux maître, Dieu et l'argent>> Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon - Matthieu 6/24 

Tu ne porteras atteinte à aucun droit, tu n'auras point d'égard à l'apparence des personnes, et tu ne recevras point de pot de vin, car l'argent aveugle les yeux des sages et falsifie les paroles des gens justes. - Deutéronome -

Un proverbe attribué au diable : "Au début j'ai beaucoups enseigné aux hommes, aujourd'hui j'apprends d'eux"

M1

Arouah tchouff

Adèptes et disciples de Sidna Mammon et la religion du pognon

.
Les évangiles disent aux chrétiens qu'ils ne pouvent servir à la fois Dieu et Mammon, mais au milieu de la révolution du marché, la plupart d'entre eux ont tenu à leur foi tout en travaillant avec acharnement pour se faire une place dans un paysage économique en constante évolution. Dans sont livre (les serviteurs de Mammon), l'auteur de "les adèptes de Mamon" explore ce partenariat de valeurs contradictoires qui transcendent le spirituel et le profane avec pragmatisme. 

Que signifie la production de richesse du point de vue théologique? Conçernant cette question un débat qui est loin d'être nouveau fait rage dans la vie publique américaine d'aujourd'hui. Débat à vraie dire ancien, mais aujourd'hui, il ne fait que croître en complexité et précision avec l'émergence des banques très sophistiqué, ajoutons à celà que l'argent ne connait aucune frontière.

L'Amérique est probablement l'économie la plus libre et la plus productive de l'histoire du monde. Cette façon de faire de l'argent à changer la vie de millions d'invididus du jour au lendemain. Les nouvelles lignes de production et méthodes de distribution ont eu un impact énorme sur la vie familliale et ses éthiques. (Stewart Davenport).